la sophrologie dans le milieu du sport


Lors d'une compétition importante, le sportif peut être soumis à une pression psychologique intense ou  une tension musculaire excessive. 

Le stress ressentie peut alors entraîner de nombreux facteurs d’échec, comme un rétrécissement du champ de vision, une mauvaise coordination motrice, une mauvaise gestion du temps ou des pensées parasites qui viennent troubler sa capacité d’action.  Une tension musculaire trop importante ou un manque de concentration peuvent également être à l'initiative de blessures.

En affinant les sensations, l'entrainement en sophrologie, va permettre à l'athlète de gérer ce stress pour une performance optimale.

La sophrologie développe également la connaissance et la maîtrise du corps, la capacité à sentir son corps et son positionnement pour gagner en précision.

Elle permet également de ne plus solliciter les muscles inutilement par une tension accrue et mal orientée et de gérer son effort. 


Le travail sur la respiration offre d’excellents outils d’oxygénation rapide et agit en profondeur pour une récupération optimale.

La concentration dans l’ici et maintenant, développée par la sophrologie, permet au sportif de ne plus être dispersé par des pensées parasites ou des éléments extérieurs perturbateurs. 

Le travail sur la confiance en soi va désamorcer les stratégies inconscientes d’échec. La motivation du sportif pourra alors exprimer son plein potentiel.

 

la sophrologie permet à chacun de mieux se connaître, d’identifier ses craintes, de mieux se situer par rapport à ses adversaires et d'être moins réactif à son côté émotionnel.

 

Le sportif apprend à rester concentré sur son objectif en toutes circonstances. 


Spécialisation en « Sophrologie et Sport : les 7 piliers de la préparation mentale » formée par Jean-Pascal Cabrera, sophrologue, professeur en Staps, formateur d’entreneurs et préparateur des athlètes de haut niveau dans plusieurs fédérations nationales.